Son histoire

MANDRES (cabane, bergerie) était à son origine un groupe de maisons de pasteurs, petit établissement religieux à tendance agricole.

Mandres apparaît dans l'histoire, lors de la seconde moitié du XIIème siècle, vers 1160, dans la chatre de l'Evêque de Langres au sujet des donations faites à l'abbaye de la Crête comme en témoigne le document suivant :

Document d'archive dans lequel Mandres apparaît pour la 1ère fois

Mandres-la-Côte, commune du canton de Nogent, est située à 18 kms de Chaumont, sur les hauteurs entre la Traire et le Rognon. Le territoire, dont le point culminant est à 443 mètres d'altitude, renferme 1 113 hectares dont 258 hectares de bois.

C'est un point de passage ancien. La voie romaine de Langres à Naix (Meuse) traverse son territoire (approximativement la route actuelle de Nogent à Ageville). Il est traversé par la route départementale n°1, axe important dit de délestage reliant la région parisienne et le sud de la France.

Le village s'est développé autour de son église, du lavoir et de sa boulangerie-épicerie. Plusieurs rues dont deux côtes répartissent les habitants nommés Mandrins.

A partir de la moitié du XVIIème siècle, l'industrie de la coutellerie gagne le bassin nogentais et les maisons se transforment en petits ateliers, les mandrins devenant des manouvriers. Mandres connaît le travail à domicile. Les ciseliers et polisseurs travaillent pour les industriels de Nogent, leurs épouses sont aussi gantières pour la ganterie "Tréfousse". En 1914, on comptait 130 artisans et ouvriers, fiers de leurs produits forgés à la main, polis et montés avec soin, et 18 familles paysannes.

 

 

 

 

 

Catégories

Reconstruction des murs d'enceinte de l'ancien cimetière 0

Le 8 mai 1853, suite à une demande de la Fabrique de léglise paroissiale de Notre Dame de Mandres et au vu de l'urgence face à l'état de vétusté des murs de l'ancien cimetière, le Conseil Municipal a décidé de prendre en charge la reconstruction à neuf des murs au pourtour de l'église.

La délibération du conseil municipal :

Delibération du conseil municipal

Proces verbal d adjudication murs de l ancien cimetiereproces-verbal-d-adjudication-murs-de-l-ancien-cimetiere-.pdf

Avant la démollition des murs de l'ancien cimetière                                                               

Eglise avant demollition des murs de l ancien cimetiere                                                                                                 

 

Association "La Ruche Mandrine" 0

En 1969, une poignée de bénévoles crée une association à but non lucratif appelée "LA RUCHE MANDRINE" avec le soutien de la municipalité, dans le but d'animer le village.

Un terrain communal (don d'un bienfaiteur) est mis à disposition afin de construire "le foyer des jeunes" qui sera financé par de nombreuses manifestations.

Une équipe soudée de bénévoles se met à l'ouvrage. De leurs mains, aidés de quelques professionnels, ils construisent ce bâtiment qui sera inauguré en janvier 1978, en présence de nombreuses personnalités du département et des habitants du village.

De nombreuses activités sont proposées : Fête des crêpes à la myrtille, repas dansants, lotos, conférences, expos mycologie et philatélie, clubs : théâtre, photo, tennis de table, randonnées...

De merveilleux souvenirs pour tous les membres et leurs "supporters".

Hélas, en 1996, le décès subit du président, Pierre VAILLANT, dévoué corps et âme à la Ruche Mandrine, destabilise les membres actifs qui finissent par jeter l'éponge en octobre 1998 avec beaucoup de regrets.

(article rédigé par Monsieur Gérard JOSEPH)

Association "Familles rurales" 0

C'est en 1970 que naît l'association "FAMILLES RURALES" de Mandres-la-Côte et ses environs.

Son but, résoudre un problème pour les familles : la garde et l'occupation des enfants pendant les vacances scolaires.

Quelques familles se regroupent et décident l'ouverture d'un centre de vacances pour les enfants du village et de ses environs.

De nombreuses personnes se sont investies dans cette association et ont mis en place diverses activités : centre de vacances, mercredi théâtre, troupe d'animation intitulée "MELI MELO", pour les enfants, club du 3ème âge et club féminin, gymnastique féminine, bibliothèque.

L'association organisait diverses animations, la fête des produits du terroir : la Tart' à tout, des mini-camps pour les enfants du centre de vacances, des représentations publiques de la troupe d'animation "MELI MELO", arbre de noël, rallye découverte.

L'association organisait également, en partenariat avec la municipalité : la fête de l'été.

L'association a été dissoute le 31 décembre 1998.

Les personnes qui se sont investies dans cette association :

M. LESPRIT, T. ZSITKO, M-T. PELLETIER, V. FOUREL, A. JACQUES, H. RAVIER, G. VOYOT, M-C. VAILLANT, J. LESPRIT, S. LESPRIT, A. JOSEPH, F. LANDANGER, J. VUILLAUME, L. VUILLAUME, J-P. BUROT, C. LAMBERT, J-P. GERARD, F. MARTINEZ, R. GERARD, G. OUDOT, J-P. JACQUES, G. CALLAERT, I. GERARD, V. MOUROT, F. RECOUVREUR, T. ROZE, R. VAILLANT, P. VAILLANT, G. MOUSSU, R. VOIZEUX

Une plaquette intiutlée "MANDRES LA COTE - VILLAGE RURAL", réalisée par Géneviève CALLAERT et Jean-Paul BUROT à l'occasion du 25ème anniversaire de l'Association Familles Rurales, reprend l'historique de cette association et fournit diverses informations sur Mandres-la-Côte.

Cette plaquette est à votre disposition à la bibliothèque municipale.

 

 

 

 

 

 

 

Association "Les amis du vélo" 0

L'association mandrine "Les amis du vélo" a organisé , de 1989 à 2001, des épreuves cyclistes:

- 7 cyclo-cross (dont le championnat de Champagne-Ardenne le 13 décembre 1992)

- 4 courses sur route (dont 1 arrivée du Tour de Haute-Marne épreuve nationale en 1991)

-6 randonnées vertes, en VTT, ouvertes à tous.

Elle a également participé à 10 fêtes de l'été en collaboration avec la municipalité, le réveil sportif, la société de chasse et les Familles rurales.

Les amis du vélo ont eu une équipe de randonneurs de 2004 à 2006 et remporté le challenge de la Ligue Champagne-Ardenne FFCT (Fédération Française de Cyclo-Tourisme) en 2005.

Article rédigé par Monsieur Dominique COUTURIER (ancien président de l'association)

1999 - Inauguration de la maison pour tous 0

La maison pour tous a été inaugurée le 17 avril 1999.

Photo016

2002 - inauguration de nouveaux logements 0

Après la construction des six premiers logements au lotissement du pré Louis en 1995, 4 nouveaux logements, dans ce même lotissement, ont été inaugurés le 28 octobre 2002.

Photo007

Construction du groupe scolaire 0

2004 : Visite de chantier  

                                                              

Photo009

 

2005 : Inauguration

 

Inauguration école de mandres la cote

 

2014 - Pose d'une plaque commémorative en l'honneur du Président WILSON 0

Le 13 décembre 2014, une plaque commémorative en l'honneur du Président WILSON a été inaugurée.

D'autres photos sont consultables dans la rubrique album.